Lore – Camarilla et Anarchs, Histoire vampirique

Faisons un peu d’histoire vampirique, et expliquons les origines des trois sectes que sont la Camarilla, le Mouvement Anarch, et le Sabbat.

Dernier article sur la situation dans notre jeu.

Au début

Selon une très veille légende (et très critiquée) le premier vampire serait Caïn, l’un des premiers mortels, qui a tué son frêre Abel pour l’offrir en sacrifice au Seigneur.

Que ça soit vrai ou faux, les vampires s’estiment maudits depuis la nuit des temps, et tels le loup au milieu du troupeau, ils fraient dans les territoires mortels, tantôt adulés comme des dieux, tantôt pourchassés comme des monstres.

La Camarilla

La Camarilla est une société de vampires fondée en 1493 par quelques vampires extrêmement influents comme Hardestadt (du Clan Ventrue) ou Rafael de Corazon (du Clan Toréador). Elle domine le monde vampirique avec morgue et superbe.

Naissance d’une Secte

La Camarilla est une réponse à la situation critique de l’époque.

Suite à des erreurs et des conflits entre vampires, les mortels commençaient à soupçonner l’existence de leurs prédateurs surnaturels. Un groupe de chasseurs de vampire, nommé l’Inquisition, affilié à Rome, pourchassait les créatures de la nuit, détruisant nombre de vampires. Ils tracaient un sillon de flammes et de sang dans toute l’Europe.

Bien sûr, les vieux vampires étaient plus pressés de pousser leurs infants sous les roues du carrosse que de subir les feux de la vindicte mortelle. Ajoutez à cela :

  • des coutumes d’asservisseement très répandue comme le Lien de Sang
  • la peste, qui diminuait le nombre de mortels disponibles et donc le sang disponible
  • Le manque de nourriture conduisant aussi les mortels à la révolte contre leurs seigneurs
  • les coutumes d’étreinte de certains clans (comme Tzimisce) qui étaient fort lâches et rendaient les partages de territoire insurmontables.
  • un système féodal favorisant le fort et les aînés au détriment des autres
  • L’usage d’avoir des clans nobles (ou hauts clans) et des clans inférieurs (ou bas clans)

Et vous obtenez toutes les raisons d’une révolte qui aura embrasé le monde occidental.

La Révolte Anarch

Les jeunes vampires se sont soulevés contre leurs sire, brisant les liens de sang et les traditions anciennes. Ce mouvement de fond est connu sous le nom de Révolte Anarch. C’est le plus important moment de l’histoire vampirique, enflammant l’Europe. Dans tous les pays, des anciens sont tombés sous les crocs de leurs infants, des fondateurs même de Clans ont été détruits.

Face à cette colère, les anciens vampires ont élaboré une nouvelle société, nommée Camarilla. Plus de haut et de bas clan, plus de pouvoir et de responsabilité pour les Princes. L’obligation pour tous de respecter la pax vampirica et les Traditions.

Brisé par l’union (unique dans l’histoire) de ces vieux vampires, la Révolte Anarch s’avoua finalement vaincue lors de la Convention de Thorns où la Camarilla fut officiellement proclamée. Un Clan de mercenaire, les Assamites, fut d’ailleurs puni pour son aide aux révoltés.

Certains des Anarchs ont refusé d’arrêter le combat. Notamment dans les Clans des ténébreux Lasombra et des monstrueux Tzimisce. Ils ont fuit vers l’Amérique, et sont partis fonder leur propre secte, le terrifiant et religieux Sabbat. Un groupe qui encore aujourd’hui prie et loue Caïn comme leur messie. Les autres ont intégré de mauvaise grâce la Camarilla, certains de plein droit, d’autres en étant membres du Mouvement Anarch.

Les Principes de la Camarilla

Depuis 1493 la Camarilla repose sur des principes appelés Traditions. Elles sont au nombre de six, et codifient les droits et usages des vampires, en faveur des ainés et du Prince, l’autorité locale la plus puissante.

Vous trouverez les Traditions sur ce site. La plus importante de ces Traditions est la Mascarade, qui impose aux vampire de se cacher des mortels, d’être discrets.

La Camarilla aujourd’hui

Avec l’année de l’étoile Rouge et les Nuits de la Tourmente, qui ont vu le réveil des chasseurs de vampire, et nombre de terrifiants événements occultes, la Camarilla a été secouée de soubresauts terribles. Cela a rappelé aux anciens les pires moments de l’histoire vampirique.  La Camarilla a vu le départ d’un Clan entier, les Gangrels, et l’arrivée des réfugiés musulmans du Clan Assamite.  Puis finalement, les Gangrels ont fini par revenir.

Actuellement la Camarilla est composée de 7 clan et demi. Et demi ? En effet le Clan Gangrel n’a pas encore retrouvé son statut d’antan, les pontes de la Camarilla lui faisant payer son départ temporaire.

Les Clans piliers sont donc :

  • Les révolutionnaires utopistes et brutaux Brujah
  • Les esthètes subtiles et dégénérés Toréador,
  • Les mystérieux occultistes et sorciers Tremere
  • Les déments incohérents et mystiques Malkaviens
  • Les nobles et autocratiques Ventrue
  • Les immondes informateurs Nosferatu
  • Les pieux assassins Assamite.

Auxquels il faut donc ajouter les sauvages Gangrels.

La Camarilla est une société sectaire, dogmatique, arrogante, vieillissante et despotique organisée autour de ses Princes. Elle intègre mal la nouveauté, ou la contestation. Au point que la plus part des gens récemment étreints (les Nouveaux-Nés) n’y sont plus acceptés. Du reste, que pourraient faire des gens n’ayant connu que la démocratie au sein d’un système féodal ?

Ces derniers rejoignent donc le Mouvement Anarch, qui lui les accepte. Même si les relations entre les deux groupes sont mauvaises (particulièrement à Lyon) ils restent en contact. De mauvaise grâce, la Camarilla a concédé quelques avancées aux Anarchs, voyant qu’elle ne pourrait seule tenir face aux chasseurs et au Sabbat.

Le Mouvement Anarch

Cent fois brisé, le mouvement Anarch se relève encore. L’esprit de liberté souffle toujours parmi les jeunes vampires, animé par la Libertas. Depuis le début – et encore aujourd’hui – le Mouvement souhaite de gré ou de force faire changer la Camarilla.

Officiellement les Anarchs sont camaristes. Seulement les relations entre les deux sectes sont complexes, souvent tendues. Les Anarchs sont, aux yeux de la Camarilla, des gamins naïfs, capricieux et violents. Alors que la Camarilla n’est qu’un repère de vieux dominateurs moyen-ageux pour les Anarchs. La peur et la haine du Sabbat a aussi parfois rapproché les deux sectes.

Plusieurs fois les Prince de la Camarilla ont essayé de mettre les Anarchs au pas. En vain. A Los Angeles, les Anarchs se sont soulevés victorieusement contre leur Princes. Récemment d’autres villes ont suivi. Mais les victoires du Mouvement se sont révélées toujours difficiles et surtout éphémères.

Le Mouvement Anarch aujourd’hui

Avec les récents troubles des Nuits de la Tourmente, les Anarchs se sont révélés plus adaptés au monde moderne, et donc plus capables d’éviter les chasseurs de vampire et les ennuis. Le Sabbat a été mis à genoux, la Camarilla a tremblé…  Certains voient enfin leur heure venir ! Il est temps pour le Mouvement d’agir !

A Berlin, un Prince de la Camarilla est mort, déchiqueté par une foule en colère. En Grèce, c’est tout un pays qui a été pris par les Anarchs, confisqué aux anciens de la Camarilla.

La révolution est à portée de main. Mais un Mouvement utopiste qui accepte tout le monde peut-il vraiment porter un projet de société solide ? Ne risque-t-il pas d’être miné par les trahisons, les infiltrations et les défections ?

L’Alliance Indépendante

Fondée à Los Angeles en 2011, l’Alliance Indépendante s’est révélée un partenaire commercial compliqué à gérer pour la Camarilla et les Anarchs, mais pourtant essentiel.

Cette Alliance est le regroupement commercial intéressé de deux clans : les nécromants du Clan Giovanni, et les corrupteurs Disciples de Set. Fondée au début pour résister aux assauts furieux du Sabbat, les deux clans se sont trouvés des intérêts commerciaux communs, et ont forcé la Camarilla à reconnaître leur existence et leur autonomie.

Libéré des anciens traités archaïques comme la Promesse de 1528, l’Alliance envoie ses émissaires et ses offres commerciales aux vampires du monde entier. Business is business.

Le Sabbat

Isolés, décimés, les membres du Sabbat tiennent pourtant bon leurs idéaux et leur foi. Il leur faut seulement redoubler de prudence face aux chasseurs de vampire. C’est à demi-mot qu’ils ont fini par adopter le Silence du Sang, une version brutale de la Mascarade.

En France, ils sont les grands absents du jeu politique. Ils pansent leurs plaies et préparent leur retour. Jusqu’à quand ?

Pourquoi les Nuits de la Tourmente ?

Nul ne sait exactement ce qui s’est passé dans la cohue des Nuits de la Tourmente, au début des années 2010. Galvanisé, le Sabbat se préparait à attaquer massivement la Camarilla, avant de subitement sombrer dans des querelles internes. Des villes entières se sont vues purgées de tous leurs vampires par les chasseurs. Le Clan Assamite s’est déchiré comme jamais dans son histoire.

Est-ce là le début d’un moment aussi terrible que la Révolte Anarch, un nouveau pan de l’histoire vampirique ? Le jyhad, ce jeu de complot mondial qui oppose les vampires pour la domination du monde a connu des mouvements d’une rare violence, comme désespérés.

Beaucoup au sein de la Camarilla disent que c’est le surnombre de sans-clan qui a précipité la catastrophe et réclament des purges. Voire les ont menés discrètement. Le Sabbat espère que c’est le début du réveil de Caïn. Les Anarchs eux voient leur heure enfin arriver.

Nul ne sait exactement si c’est un soubresaut temporaire, ou un le début de la fin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *